ACCUEIL | CONTACT
ARTICLES                                 
LES PAPILLONS
  Entomologie
  Morphologie
  Glossaire
  Familles
  Epinglage


GALERIES
  Photos
  Gifs


ACTIVITES
  Origami
  Decoupages
  Coloriages
  Perles


TEXTES
  Citations
  Histoires
Articles
  Poemes


BOUTIQUE


LIENS
  Thematiques
  Amis
  GWA2007
  Annuaires amis


 

 


Vol de papillon

Astronomie
   
  UNE DES nEbuleuseS du papillon
   
 

Dans le cadre d'une coopération européenne, des chercheurs de l'observatoire ont obtenu grâce au téléscope spatial Hubble, une excellente image d'un énorme chaudron bouillonant engendré par des étoiles massives. Cet immense nuage de gaz, appelé N159, est situé à 170 000 années-lumière, dans une petite galaxie voisine, satellite de la nôtre (baptisée improprement mais tradionnellement Grand Nuage de Magellan). Les étoiles nouvellement nées, crachent des vents violents qui sculptent dans le gaz de N 159 de grandes crêtes, arches et filaments : le nuage s'étend sur plus de 150 années-lumière.

La qualité exceptionnelle de cette image permet de dévoiler pour la première fois la forme précise d'une nébuleuse compacte de gaz ionisé, dont la morphologie et le contenu étaient restés inconnus. Or cette nébuleuse fait partie d'une petite catégorie d'objets très rares dans le Grand Nuage de Magellan. Leur études est importante pour mieux comprendre la formation des étoiles massives.

L'image révèle que la nébuleuse compacte, noyée au centre d'un maelstrom de gaz brillant et de poussière sombre, a en fait la forme d'un papillon. La morphologie générale du Papillon (stucture qui s'étend sur 2 années-lumière), ainsi que ses détails internes, en font un objet unique dans la galaxie du Grand Nuage de Magellan.

L'explication la plus simple de la forme générale est une éjection de matière par une ou plusieurs étiles dans deux directions opposées. Les étoiles sont massives (10 fois plus que notre soleil au moins), et cachées au centre de la nébuleuse par une concentration de poussière. Elles émettent une quantité d'nergie énorme, capable non seulement d'arrêter le gaz qui tombent sur elles, mais de le renvoyer au loin. Très probablement, comme on le voit dans beaucoup d'étoiles jeunes, les étoiles massives sont entourées d'un disque équatorial de matière dense, qui dirige le gaz éjecté en direction des 2 pôles (flot bipolaire).

Cette observation fait partie d'un programme de recherche d'étoiles jeunes et massive en utilisant le télescope spacial Hubble. Ces étoiles (à vie brève) sont rares, et difficiles à observer : paradoxalement, les Nuages de Magellan sont propices à cette recherche.

Dans cette image aux vraies couleurs, l'hydrogène a émis la lumière rouge, tandis que la lumière jaune est émise par l'oxygène ionisé en forte excitation.

pour mon Etoile...

 

 
 
Design © 2004 Hersandesign pour kitgrafik Contenu © 2007 : Papillon

Agence Web - Xavbox - Gnome - plantes dépolluantes - Poker gratuit - Woood - un endroit
Fleurs - coloriages gratuits - Actus -